Assemblée Générale élective de la Fédération Nigérienne d’Aïkido (FENA) : M. Boureima Idrissa Sadou réélu président pour un nouveau mandat

La Fédération Nigérienne d’Aïkido a tenu, le 5 février dernier, son Assemblée Générale élective à Africa Hall de Niamey. Cette assise a eu pour ordre du jour le dépôt du bilan de la gestion du mandat passé, la démission du bureau sortant et l'installation d'un nouveau Bureau Exécutif National de ladite Fédération. Le processus s’est déroulé en présence d’un huissier de justice à la personne de Me Mohamed Ali Diallo et des délégués des différentes structures de base de la fédération.

Ainsi, selon le procès-verbal produit par l’Huissier de justice qui a supervisé les travaux de cette instance, un nouveau bureau a été régulièrement élu et installé. Ce nouveau bureau se présente comme suit : Président, M. Boureima Idrissa Sadou ; Vice-Président, M. Abdoulaye Goli ; Secrétaire Général, M. Abdou Sanda Mahamadou ; Secrétaire Général Adjoint M. Omar Kaillou ; Trésorier Général, M.Issifi Christian Jean Luc ; Trésorière Générale Adjointe, Mme Zeinabou Algoumaret ; Secrétaire à l'organisation, M. Ismail Omar ; 1erSecrétaire à l'organisation M. Boukari Goga ; 2ème Secrétaire à l'organisation, M. Yacouba Harouna. Ce bureau a été mis en place par une table de séance qui a conduit le processus et qui est composée d’un président, M. Saley Seyni et de deux rapporteurs, M. Amadou Hassane et M. Fodi Ousmane, respectivement premier et deuxième rapporteurs.

Il faut noter qu’avant le démarrage du processus électoral, il y’a eu une cérémonie d’ouverture des travaux de ladite Assemblée Générale. Cette cérémonie a été présidée par M. Saley Seyni, représentant du Ministre de la Jeunesse et de Sports. Au nom du Ministre empêché, il a souhaité bonnes assises aux membres de cette fédération. Ensuite, le président sortant de la FENA, M. Boureima Idrissa Sadou a dans un bref exposé présenté un état des lieux de la Fédération, notamment en ce qui concerne l’insuffisance des ressources financières et matérielles pour le développement de ce sport au Niger. Il a aussi parlé de l'éthique de la pratique de l'Aikido dans la société comme la nôtre.

Le processus a été ouvert après vérification des mandats des Délégués par les soins de l’Huissier de justice. Après ces vérifications, il ressort que sur les différentes régions du Niger, treize (13) délégués sur quinze (15) étalent présents. Le quorum étant atteint le processus a suivi son cours normal.

A la fin des travaux, l’Assemblée Générale a formulé plusieurs recommandations à l’endroit du nouveau Bureau Exécutif National, dont entre autres de l’inviter à s'atteler activement à la mobilisation des ressources, mais aussi de veiller à l'épanouissement de l'Aïkido au Niger. A la fin du processus, le représentant du Ministère de la Jeunesse et des Sports a pris la parole pour clôturer les travaux. Il a salué le climat qui a prévalu tout au long du processus.

Par Ali Maman(Onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...