13ème anniversaire de la disparition de Moumouni Adamou Djermakoye : L’ANDP Zaman Lahiya rend hommage à son père fondateur

14 Juin 2009-14 juin 2022, cela fait 13 ans que le père fondateur de l’ANDP Zaman Lahiya, Moumouni Adamou Djermakoye, tombait sur le champ d’honneur alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole lors d’un meeting contre le Tazartché du président Mahamadou Tandja, à la place Toumo de Niamey. Ce Mardi 14 juin 2022, à l’occasion de ce triste anniversaire de la disparition de ‘’l’homme du consensus’’, les membres du bureau politique, militants et sympathisants de l’ANDP Zaman Lahiya, le parti politique qu’il a fondé de son vivant, lui ont rendu un vibrant hommage à travers une Fatiha dite en sa mémoire au siège du parti. Une cérémonie commémorative de cet anniversaire qui a débuté avec la lecture du Saint Coran pour le repos de l’âme de l’illustre disparu, suivie d’une fatiha.

En cette occasion, le Secrétaire Général du bureau politique de l’ANDP Zaman Lahiya, Saley Saidou, a salué et remercié tous ceux qui ont fait le déplacement pour communier avec eux.

C’est désormais une tradition, mais au delà c’est l’honneur de l’homme qu’il faut remettre sur la table en faisant de ça une actualité. « Moumouni Adamou Djermakoye, de son vivant a consacré toute sa vie a lutté pour la paix, la cohésion nationale, le consensus et l’unité nationale qui sont des gages pour tout développement. Des valeurs qui sont d’actualité aujourd’hui dans ce pays » a expliqué Saley Saidou. « Un homme qui a mené un tel combat pendant toute sa vie ne peut pas être oublié. M. Saley Saidou a indiqué qu’au delà de l’ANDP Zaman Lahiya, c’est le Niger tout entier qui a perdu un grand fils qui a prôné, toute sa vie, l’unité des Nigériens, le consensus et le développement économique et social du Niger. « Aujourd’hui nous avons un grand souvenir de quelqu’un qui a oeuvré pour la paix, la stabilité de ce pays. Nous gardons un grand souvenir et nous regrettons beaucoup sa disparition» a-t-il souligné. C’est pour cette raison que chaque année, les militants, sympathisants et amis rendent hommage au président fondateur de l’ANDP», a-t-il ajouté. Le Secrétaire général de l’ANDP a dit que les autorités de notre pays n’ont jamais oublié le président fondateur de l’ANDP, la preuve, c’est tout une place qui a été dédiée à Moumouni Adamou Djermakoye. Pour finir le secrétaire général du parti, parlant de la situation sécuritaire que traverse notre pays, a indiqué qu’elle suscite un sursaut patriotique autour des actions que mène le gouvernement pour venir à bout de ce problème.

Feu Moumouni Adamou Djermakoye a connu une aussi glorieuse carrière militaire et politique. Il fut plusieurs fois ministre, puis ambassadeur du Niger aux Etats-Unis, Président de l’Assemblée Nationale, Président de la Haute Cour de Justice et toujours élu député national. Il a laissé derrière lui un héritage politique inestimable, une carrière militaire exceptionnelle et enfin l’image d’un homme sage, pondéré et rassembleur, adulé par toute la classe politique nationale et la nation entière pour son sens élevé de responsabilité, d’intégrité et de devoir vis à vis de son pays. Le père fondateur de l’ANDP Zaman Lahiya, Adamou Moumouni Djermakoye, c’est un rappel, est mort sur le terrain de lutte pour la restauration de la démocratie. Il était mort juste au moment de monter sur le podium à partir duquel il devrait adresser ce message de combat qu’il avait l’habitude de délivrer.

MD


Adamou Djermakoye, 13 ans déjà  : Hommage à Adamou Moumouni Djermakoye

Rappelé à Dieu le 14 juin 2009, alors qu’il participait à une marche de lutte contre la remise en cause de la démocratie au Niger, il avait 70 ans. Né en 1939 à Dosso, Adamou est un jumeau, avec sa soeur Hawa. Fils de Djermakoye Moumouni Aouta, chef de Province de Dosso, Adamou est né avec une cuillère d’argent dans la bouche. Après avoir fréquenté l’école des enfants de troupes au Sénégal, il a fait une carrière militaire pleine et accomplie. Il a été mis à la retraite d’office le 1er juin 1991 au grade de Colonel. C’est un homme qui avait toujours prôné la paix et la solidarité. C’est pourquoi, son engagement pour la paix et la stabilité au Niger et ses qualités d’homme d’Etat lui avaient valu en 1990 le prix Africa leadership, un prix décerné au meilleur ambassadeur africain en poste à Washington (Etats-Unis d’Amérique). Après la Conférence nationale et ses soubresauts, Colonel crée sa propre formation politique, l’ANDP- Zaman Lahiya, pour promouvoir l’Unité nationale, la Paix et la Stabilité au Niger à travers le Consensus. Colonel Adamou a, de son vivant, toujours conseillé aux jeunes qui l’ont côtoyé d’avoir et garder, en tout temps, à l’esprit le sens de l’honneur, de courage et de dignité. Des valeurs insécables qui semblent, de nos jours, manquer à beaucoup de nos compatriotes. Prince, il a mené le combat pour la réhabilitation du Sultan de Zinder, Aboubacar Sanda, évincé de son trône.

Colonel était un citoyen modèle dont la disparition demeure une grande perte pour le Niger. Son souvenir restera à jamais dans la mémoire collective des Nigériens. Colonel, je prie toujours pour le repos éternel de votre âme. C’est cela ma façon de vous témoigner toute ma reconnaissance.
Ali Soumana

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...