Mission d’Observation Électorale, WANEP-Niger / Point No 2 sur le déroulement du scrutin (17h00) : « Un vote qui s’est déroulé dans le calme et en toute sécurité !»

Mission d’Observation Électorale, WANEP-Niger / Point No 2 sur le déroulement du scrutin (17h00) : « Un vote qui s’est déroulé dans la calme et en toute sécurité !»

 

Election présidentielle deuxième tour du 21 Février 2021 au Niger

Cellule de Veille Électorale (CVE)

Mission d’Observation Électorale, WANEP-Niger

Point No 2 sur le déroulement du scrutin (17h00)

« Un vote qui s’est déroulé dans la calme et en toute sécurité !»

 

Introduction

Dans la mise en œuvre de ses différentes initiatives à savoir :

  • Projet régional « Suivi, Analyse et Atténuation de la Violence Electorale », financé par l’Union Européenne, délégation Régionale de Dakar et mis en œuvre dans 11 pays de la CEDEAO dont le Niger ;
  • Projet régional : « Bâtir une approche inclusive de relance post-COVID de sorties de crises et de réforme de la gouvernance au Sahel et en Côte d’Ivoire », financé par le Bureau Afrique du PNUD et mis en œuvre en partenariat avec la CEDEAO, le WANEP-Niger et ses partenaires ont déployé trois cent cinquante (350) observateurs dont 73% de sexe féminin sur l’étendue du territoire national et particulièrement dans les zones à risque.

La Cellule de Veille Electorale (CVE) fait son deuxième communiqué de presse axé sur le déroulement des opérations de vote :

  1. De la présence des observateurs :

Sur les 1172 rapports transmis par nos observateurs terrain, 748 rapports ont confirmé la présence des observateurs autres que ceux du WANEP (soit 63,82%) contre 415 (soit 35,41%). Parmi ces observateurs, il faut noter la présence de : COCEN, CNDH, CEDEAO, OIF, CENI, HALCIA, UA, MOJEDEC, ANDDH, etc...

  1. Des opérations de vote :

Sur 1750 bureaux de vote à observer à raison de 5 bureaux de vote par observateur, 1172 ont été effectivement visités.

Les Observateurs du WANEP Niger ont constaté la présence effective des représentants des candidats.

La présence des Forces de Défense et de Sécurité a été constatée dans la quasi-totalité des BV visités par les observateurs, soit 95,31% des rapports transmis contre 3,92%. 

  1. Points de satisfaction :
  • La présence dans la majorité des Bureaux de vote visités des forces de défense et de sécurité (1172 contre 46).
  • La sérénité des électeurs dans le déroulement des opérations de vote.
  • Une amélioration par rapport au scrutin du 27 décembre ;
  • Le matériel électoral disponible en quantité suffisante.

Des incidents :

  • Incident sécuritaire: Dans la région de Tillabéry (Commune de Dargol – département de Gotheye) un véhicule de la CENI transportant les membres des bureaux de vote a sauté sur un Engin Explosif Improvisé, où on déplore 7 morts et 4 blessés ;
  • sur 842 réactions des observateurs, 837 soit 98,47% ont confirmé que le vote se déroule normalement contre 5 qui rapportent un accident grave et quelques incidents qui n’ont pas perturbé le déroulement normal des opérations.
  • Le Bureau de vote N°33 de Banda Gorou dans la région de Tillabéry (Commune de Fillingué, a été saccagé par des individus armés non-identifiés. Le stock a été aussitôt reconstitué.

Cependant, les observateurs du WANEP n’ont rencontré aucune difficulté dans l’exercice de leur mandat.

Le Wanep-Niger présente ses condoléances émues à la Nation et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Fait à Niamey, le dimanche 21 Février 2021

Pour la Cellule de Veille Electorale

Le Président

Moustapha Kadi Oumani

 


Lire également >>> Point No 1 sur le démarrage du scrutin (11h 00)

MISSION D’OBSERVATION ELECTORALE DE WANEP-NIGER

Election présidentielle deuxième tour du 21 Février 2021 au Niger

Cellule de Veille Électorale (CVE)

 

Point No 1 sur le démarrage du scrutin (11h 00)

 

Introduction

Dans la mise en œuvre de ses deux projets à savoir :

  1. projet régional « Suivi, Analyse et Atténuation de la Violence Electorale », financé par l’Union Européenne, délégation Régionale de Dakar , mis en œuvre dans 11 pays de la CEDEAO dont le Niger ;
  2. projet régional : « Bâtir une approche inclusive de relance post-COVID de sortie de crise et de réforme de la gouvernance au Sahel et en Côte d’Ivoire », financé par le PNUD et mis en œuvre en partenariat avec la CEDEAO et le WANEP », le WANEP-Niger et ses partenaires ont déployé trois cent cinquante (350) observateurs dont 73% de sexe féminin  sur l’étendue du territoire national et particulièrement dans les zones à risque.

 La Cellule de Veille Electorale (CVE) est un dispositif de veille citoyenne, d’alerte et d’accompagnement du processus électoral installée à l’hôtel Noom de Niamey pour coordonner le déploiement des observateurs afin de contribuer à l’atténuation des risques de violences électorales et des violations des droits humains.

La synthèse des informations recensées est présentée dans le présent communiqué de presse.

  • De l’ouverture des bureaux de vote

Les électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche 21 Février 2021 pour l’élection présidentielle deuxième tour dans un contexte illustré des risques de menaces sécuritaires incessantes dans les régions de Diffa, Tillabéry, Tahoua, Zinder, Maradi et par la recrudescence de la COVID-19.

 

Les 350 observateurs déployés par le WANEP-Niger étaient présents à l’heure officielle d’ouverture à 08 heures. Sur les 320 bureaux ouverts, 191 ont ouvert à l’heure soit 59,32% contre 129 qui ont ouvert en retard soit 40,06%.

A Niamey, Arrondissement communal III au quartier Banifandou, le bureau de vote n o122 et à Agadez, Tchirozerine dans le centre école Abalam 1, le Bureau de vote n°74, ont ouvert à  8h55.

Le retard le plus marquant constaté par nos observateurs est le bureau de vote n°72 ouvert à 10 heures dans le village de Garin Issa situé à Tahoua Commune 1.

Partout, les électeurs exécutent leur devoir civique en venant déposer dans le calme leur bulletin unique dans les urnes.

Sur les trois cents cinquante (350) observateurs déployés, 320 ont pu effectivement remonter les données sur l’ouverture des bureaux de vote.

Dans l’ensemble, on peut noter que toutes les procédures prévues par le Code électoral ont été respectées dans les bureaux de votes (BV) visités à l’exception de 15 bureaux de vote soit 4,66%.

Les membres des Bureaux de vote étaient présents à l’ouverture et on note la présence des representants de deux candidats dans 237 bureaux de vote sur les 320 rapportés, soit 73,60%.

On constate la présence effective d’observateurs nationaux et internationaux. Ainsi, sur 320 Bureaux de vote, 208 soit 64,60% avaient enregistré leur passage. Ces observateurs sont issus de la CNDH,  de la CEDEAO, de la  COCEN, de la  HALCIA et la  CENI.

  • Du respect des mesures contre la COVID-19

En ce qui concerne  cette pandémie, on constate que sur les 320 bureaux de vote couverts par nos observateurs, les mesures barrières sont respectées dans 238 bureaux de vote, soit 73,91%. Dans les autres bureaux de vote, les mesures barrières ne sont pas respectées, notamment la distanciation physique et le port du masque. Toutes les régions sont concsernées.

La Cellule de Veille Électorale poursuit le suivi de la situation. Elle tente de contribuer en collaboration avec les Autorités locales et autres décideurs au règlement pacifique des cas d’incidents qui lui seront signalés. La Cellule de Veille Électorale fera son second point sur le déroulement du scrutin à 17 heures.

Fait à Niamey, le dimanche 21 Février 2021

Pour la Cellule de Veille Electorale

 

Le Président

Moustapha Kadi Oumani