Election Présidentielle 2ème tour : Retour sur ce qu’il s’est passé dans les régions du pays (Officiel)

Election présidentielle second tour : Grande mobilisation des électeurs à Niamey 

Les Nigériens ayant l’âge de voter étaient devant leur destin. Appelés aux urnes, ils devaient départager les deux candidats en lice à savoir Mohamed Bazoum du PNDS-Tarraya et Mahamane Ousmane du RDR-Tchanji. A Niamey, les élections se sont déroulées dans la paix, la sérénité, le calme et une mobilisation massive des électeurs dans les cinq arrondissements communaux de la capitale.

Dans l’ensemble le vote s’est déroulé sans incidents et les électeurs se sont fortement mobilisés dans la matinée. L’affluence à mi-journée atteste de cette mobilisation. Selon les explications du président du bureau de vote n° 121, à l’école Pont Kennedy dans la commune 5, les électeurs sont venus très massivement tôt le matin munis de leurs cartes d’électeurs. M. Hamidou Christain Amadou souligne qu’aucune difficulté n’a été signalée en dehors du retard relatif dans l’ouverture du BV qui n’a pu ouvrir qu’à 8h 40 mn. «Ce retard est lié au fait que certains matériels ne sont pas livrés à temps. Mais déjà à 15h passées, la majorité des votants inscrits ici ont effectué leur devoir civique», précise-t-il.

La même situation se remarque à la commune IV, précisément au quartier Gamkalley où près d’une dizaine de bureau de vote sont installés dans l’enceinte de l’école dudit quartier. Mme Boubacar Zainabou Illa, présidente du BV 102 témoigne que le vote se déroule bien et sans incident. «Nous n’avons enregistré aucune difficulté ici. Et le vote a commencé dès 8h 05», précise-t-elle. Moustapha Amadou, un électeur venu accomplir son devoir civique confirme aussi que le vote se déroule sans encombre. «Les électeurs viennent librement accomplir leur droit civique», a-t-il fait constater avant de souhaiter bonne chance aux candidats.

Les bureaux de vote N°2 et 05 de la commune III dans le quartier Nouveau marché ont ouvert leur porte respectivement 8h 30 et 8h 00. Selon les responsables de ces BV tout se déroule bien et les électeurs sont fortement mobilisés. D’après Malan Habou Rawi, président du BV n°2, aux environs de 14 h30 près de 227 électeurs ont déjà voté sur les 476 inscrits. Tandis qu’à la même heure 292 électeurs ont voté sur 475 inscrits selon Abdoulaye Moussa Tawassi, président dudit bureau.

Aux environs de 17 heures, tout se passe normalement à la commune II notamment à Boukoki III, école Askia où les opérations de vote se déroulent comme prévu. Les électeurs et électrices se sont mobilisés, nous confie-t-on, dans la matinée pour choisir celui qu’ils estiment le mieux placé pour gouverner le Niger durant les cinq ans à venir. Selon Mlle Balkissa Seydou, présidente du BV 057, le bureau a ouvert à 8h00 pour les 486 électeurs inscrits.

Abondant dans le même sens, M. Issa Cissé délégué au BV 058 dans ladite école a ajouté que depuis l’ouverture des BV, les électeurs se sont mobilisés dans le respect et la discipline. Enfin au niveau de la commune I, au CEG 6 le vote s’est déroulé aussi comme prévu. Selon le président du Bureau de vote n° 006, M. Nouhou Abdoul-kader, le BV est ouvert à 8h10mn et la plupart de 415 électeurs inscrits ont déjà voté avant 17h.

Il est à noter un déploiement en grand nombre des forces de défense et de sécurité pour assurer la sécurité des opérations de vote. Certains électeurs n’ayant pas leurs cartes d’électeurs ont été refoulés en dépit de leurs récépissés en main.

Mamane Abdoulaye


Les opérations de votes se sont déroulées dans la tranquillité à Zinder

Le Gouverneur de la région de Zinder,M. Issa Moussa a donné, hier matin à 8 heures, le coup d’envoi des opérations de vote pour l’élection présidentielle 2ème tour  au niveau du bureau de vote N° 001 installé dans les locaux de la Maison de la Culture Abdoussalam Adam, en présence du Maire central de Zinder et du président de la CENI régionale, M. Chaibou Moussa.

D’après le président de la CENI régionale, les opérations de vote se déroulent bien au niveau des 55 Communes de la région de Zinder. «C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime»,a fait remarquer M. Chaibou Moussa au regard de l’effectivité du démarrage des opérations.

L’ancien Président de la République, Mahamane Ousmane et candidat du RDR Tchandji a voté à Zinder. «Malgré les imperfections liées à l’organisation de ces différentes consultations, les Nigériens ont cherché à exercer leurs droits et leurs devoirs en se rendant aux urnes», a-t-il confié à sa sortie du bureau de vote. Ce qui est important à souligner, a-t-il insisté, c’est que le suffrage des citoyens doit être respecté. Il a lancé un appel aux responsables à tous les niveaux à faire en sorte que chacun apporte sa contribution pour que ces élections soient propres, correctes et que les citoyens se retrouvent dans les suffrages qu’ils ont exprimés.

La région de Zinder, rappelle-t-on, compte 5.258 bureaux de vote répartis au niveau de 55 Communes pour 1 million 516.603 électeurs.

SidoYacouba ANP-ONEP/Zinder


Dosso/Election présidentielle 2ème tour : «Tout se déroule normalement», selon le président de la CENI régionale

Les 3178 bureaux de vote de la région de Dosso ont démarré, hier matin à 8 heures, les opérations de vote dans le cadre du 2ème tour de l’élection présidentielle cela dans le strict respect des mesures barrières édictées par les plus hautes autorités de notre pays. Ils sont 898.794 électeurs appelés à accomplir leur devoir de citoyen au niveau des 43 communes que comptent les 8 départements de la région de Dosso. Le lancement officiel a été donné au bureau n°1 à la Maison de la culture Garba Loga par le président de l’Assemblée Nationale, M. Ousseïni Tinni qu’accompagne le Secrétaire général du gouvernorat de Dosso, M. Assoumana Amadou.

Selon le président de la Commission Electorale Régional de Dosso Maitre Omar Kondo, tous les présidents des commissions décentralisées ont reçu, il y a de cela une semaine, tout le matériel électoral qui a été directement acheminé dans leurs communes respectives. Ces présidents ont reçu une formation pendant deux jours au cours de laquelle ils ont renforcé leurs capacités en vue d’aller à leur tour former les membres des bureaux de vote. A la fin de cette formation, les membres des bureaux de vote ont été acheminés dans leurs postes. Le samedi a souligné Maitre Omar Kondo, la CENI régionale a fait un tour téléphonique de toutes les communes pour s’enquérir de l’effectivité de toutes ces opérations.

Ce matin, a rassuré le président de la CENI régionale de Dosso, tous les bureaux de vote de la région ont respecté les heures légales d’ouverture à savoir 8 heures. Au lancement officiel qui s’est déroulé en présence des autorités administratives et des responsables des forces de défense et de sécurité, tout le dispositif que requiert un bureau de vote a été trouvé sur place. Les opérations de vote se déroulent normalement sur toute l’étendue du territoire de la région de Dosso.

Néanmoins, le président de la CENI régionale a saisi l’opportunité pour lancer un vibrant appel à la population à sortir massivement exprimer dans le calme et la discipline son droit citoyen à travers le vote. Il a souhaité que ces élections se déroulent dans l’accalmie, la tranquillité et que les résultats soient acceptés de tous. C’est cela a précisé Maitre Omar Kondo qui est le souhait du Chef de l’Etat et de toutes les autorités de la République du Niger. L’Etat du Niger a beaucoup investi dans ces élections. De ce fait, le président de CENI régionale de Dosso a souhaité que ces élections se déroulent dans un climat apaisé et serein.

Mahamane Amadou, ANEP-ONEP/Dosso


Maradi : Vote dans le calme et la sérénité

Le gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou qu’accompagne le président de la Délégation de Maradi, M. Ibrahim Miko, a exercé son droit de vote au bureau N°30 de Dan Goulbi, dans le 2ème arrondissement. A sa sortie du bureau de vote, il s’est exprimé en ces termes : «Je constate avec vous que toutes les dispositions ont été prises pour que ce scrutin du 2ème tour se déroule normalement et les électeurs commencent à venir», a-t-il dit. M. Zakari Oumarou a ajouté qu’il fonde l’espoir que la population électorale se mobilisera davantage pour que ce scrutin connaisse un succès.

Pour le gouverneur de Maradi, notre pays est mûr en démocratie et en matière  d’organisation des élections. Cette fois-ci aussi, poursuit-il, «nous allons confirmer cet atout que le Niger a réussi à avoir depuis trente ans». «Je lance un appel à tous les acteurs pour que chacun joue sa partition. Nous attendons de ce vote qu’il soit transparent, apaisé et que le meilleur gagne», a-t-il conclu.

Au point de vue affluence dans les bureaux de vote, elle est timide à l’heure de l’ouverture de bureaux de vote. Toutefois, elle atteindra sa vitesse de croisière à la mi-journée, vu l’enjeu et l’engouement des populations à accomplir leur devoir civique. L’ordre et la discipline étaient au rendez-vous dans tous les bureaux de vote où la seule préoccupation était d’exercer son droit. Les observateurs issus de différentes structures étaient visibles dans les bureaux de vote.

Tiémogo Amadou, ANP-ONEP Maradi



Election présidentielle 2ème tour à Tillabéri et Balléyara : La sécurité, principale attente des électeurs fortement mobilisés

Le 2ème tour de l’élection présidentielle au Niger qui met aux prises les candidats Mohamed Bazoum du PNDS-Tarayya et Mahamane Ousmane du RDR Tchanji, a suscité de l’engouement auprès de la population nigérienne dans la région de Tillabéri. Ainsi, très tôt le matin, les électeurs sont sortis pour se rendre au niveau des bureaux de vote afin d’exprimer leurs suffrages. Pour ce 2ème tour, la région deTillabéri compte près de 4.494 bureaux de vote pour 1.051.297 électeurs inscrits sur la liste électorale.

Malgré un temps frais et un peu poussiéreux, les habitants de Tillabri sont sortis tôt le matin pour se rendre dans les centres de vote installés dans les écoles. Mais, il a fallu vers 10h pour que les files indiennes se forment véritablement devant les bureaux de vote. Les présidents de bureau de vote, témoignent que l’opération de vote est tellement fluide au point où les électeurs n’ont pas besoin d’attendre longtemps dans des longues files d’attentes. En effet, les opérations se passent plus vite dans tous les centres visités, tant dans la commune urbaine de Tillabéri, que dans les villages environnants.

Le bureau de vote N°27 du centre école Zarmaqui compte 470 inscrits et est dirigé par Mme Boubacar Rabi. A 11h 10mn, près de 190 électeurs ont déjà voté sous l’œil vigilant des délégués des deux candidats. «Le vote du second tour est moins complexe. Nous avons débuté déjà à 7h 49mn. Il y a beaucoup d’électeurs, mais ça va plus vite. Les électeurs nous facilitent les choses avec une attitude exemplaire. Si tout va bien et qu’il n’y aura pas interruption ni aucune perturbation, on va finir tôt» a dit la présidente du bureau de vote N°27 du centre école Zarma.

Le constat est presque le même dans tous les autres centre de vote. Au quartier Zongo de Tillaberi, précisément à l’école primaire Zongo, trois bureaux de vote sont prévus. Le président du bureau de vote N° 044 explique que son bureau compte 482 électeurs et qu’ils n’ont enregistré aucune difficulté majeure qui mérite d’être signalée. «Nous avons ouvert le bureau à 8h 05mn et on compte fermer à 19h 05mn. Les opérations se poursuivent dans de très bonnes conditions. Depuis l'ouverture jusqu'à présent on n’a pas eu d'incident ou de dérangement. Et nous avons ce dont on a besoin dans le cadre de ce deuxième tour. Sur le plan technique, les choses se déroulent normalement, le matériel est au complet. Les deux candidats ont envoyé leurs délégués, ils sont là en train d'observer très bien les votes. Vraiment tout se passe normalement. Et à l'allure où vont les choses on peut finir avant l'heure de la clôture», a indiqué Issa Amadou Karidjo.

La question des listes additives tourmente des électeurs !

Beaucoup d’électeurs ignorent quasiment, comment voter sur la liste additive. Noufou Kader et 17 autres électeurs dont 9 femmes, se sont regroupés à l’école Zongo devant un bureau de vote où ils voulaient coûte que coûte voter. Mais leur désarroi est très grand car, ils ne sont pas suffisamment informés sur la question de liste additive. Certains sont partis, mais Noufou Kader, Saley Issoufou et Ismael Tarker tiennent mordicus à voter. Eux, ils se sont tous faits enrôler à Niamey. «Normalement partout où tu te trouves, si tu es muni de ta carte d’électeurs et une pièce d’identité tu dois voter pour le 2ème tour des élections. Vraiment je ne comprends pas, j’ai envie de voter mais hélas», déplore Noufou Kader. 

La sécurité au cœur des attentes des électeurs

Tillabéri est l’une des régions affectées par l’insécurité résultant des activités des groupes terroristes. C’est pourquoi, la sécurité est la première attente des électeurs vis-à-vis du nouveau Président de la République. A tout point de vue, la question sécuritaire reste le point commun de tous les électeurs interrogés.

Mamata Hamadou âgée de 67 ans est venu accomplir son devoir de vote malgré le poids de l’âge. Son rêve, c’est l’éradication de l’insécurité sur l’ensemble du territoire du Niger. «La sécurité ! La sécurité ! La sécurité avant tout. Nous demandons au nouveau Président de la République d’honorer tous les engagements et les promesses faites en cette période de campagne. Les candidats ont dit beaucoup de choses et nous avons pris bonne note. Je viens de voter, c'est un devoir moral pour moi de le faire. Je suis très heureuse d’opérer un choix», affirme la sexagénaire.

Hassane Sadou Oualam un autre électeur a également souhaité que le Président qui sera élu, tienne ses promesses et que Dieu l'assiste. «Je souhaite qu'après ces élections que tous les Nigériens se réunissent autour du nouveau président pour prendre en main la question sécuritaire déjà délétère dans notre pays», ajoute-t-il.

Les autorités régionales saluent les conditions des scrutins et invitent la population au calme pour la suite du processus

En cette période importante les appels au calme, à la sérénité se multiplient. «Nous avons visité les différents bureaux de vote, on a constaté que tout a été bien installé. Et les messages de sensibilisation sont passés. Je rappelle aux citoyens que le vote c’est un droit, et tout citoyen doit sortir pour exercer ce droit dans le calme, la sérénité et le respect des lois», a confié Mme Tanimoune Haoua, préfet du département de Tillaberi.

Après avoir donné le coup d’envoi des votes au niveau du bureau de vote N°60, logé dans la MJC de Tillabéri, le Gouverneur de la Région de Tillabéri M. Tidjani Katiala a donné ses impressions sur le processus électoral. «Je souhaite que cette élection présidentielle deuxième tour se termine dans les mêmes conditions. Je me réjouis également de la maturité politique de la population de la région de Tillaberi, surtout de son attachement aux valeurs démocratiques. Je souhaite que ces élections garantissent à notre pays, la paix et la quiétude sociale. Dans la région de Tillaberi, nous avons plusieurs défis à relever, notamment sécuritaires. Notre souhait est qu'après ces élections, Tillaberi soit un havre de paix où il fera bon vivre» a ajouté le Gouverneur de la région de Tillaberi. 

Abdoul-Aziz Ibrahim

22 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/