Rapport d’inspection transmis à Bazoum Mohamed : Des révélations dans l’affaire Ibou Karadjé

Selon des sources crédibles, le rapport d’inspection sur l’affaire dite « affaire Ibou Karadjé » aurait été bouclé et déposé sur le bureau du président Bazoum Mohamed. Dans le rapport, plusieurs noms auraient été cités. Dont, entre autres, les noms de deux ministres du gouvernement actuel et une dame très connue du grand public. Leurs noms figurent sur le registre de Ibou Karadjé, avec des décharges à l’appui. Ibou Karadjé n’aurait pas passé par le dos de la cuillère pour dénoncer ses complices dans la mise à sac des deniers publics. Avec ces révélations, l’affaire Ibou Karadjé met le régime de Bazoum Mohamed dans une situation désagréable qui éclabousse et risque de faire éclater le système. Car parmi les trois personnalités citées dans le dossier, deux sont très proches de l’ancien président Mahamadou Issoufou. Aujourd’hui, après ces révélations, la question que tout le monde se pose au Niger est de savoir si Bazoum Mohamed pourra laisser la justice sévir. Il est donc face à un dilemme cornélien. Laisser la justice sévir où abandonner le dossier pour trahir son engagement pris devant le peuple nigérien. Ce qui pourrait être évident est qu’Issoufou Mahamadou essayera de protéger ses proches. Et Ibou Karadjé risque de moisir seul en prison. Donc à Bazoum Mohamed de clarifier sur la situation. Car l’injustice provoque la révolte et plombe la paix sociale, car il s’agit tout de même des deniers publics qui sont sacrés.

A.S