Société d’Etat : Qu’est ce qui se passe à Niger Poste ?

Société d’Etat : Qu’est ce qui se passe à Niger Poste ?

Niger Poste est une société d’Etat qui, jadis, a fait la fierté du Niger. Aujourd’hui, cette société est tombée en décadence du fait de sa gestion calamiteuse et archaïque. Mais, les responsables ne veulent pas du tout que la presse en parle. Du reste, les responsables de cette société veulent à tout prix empêcher aux journalistes du journal Le Courrier d’écrire sur la réalité de la situation que traverse Niger Poste. En tout cas, les articles écrits sur la mauvaise gestion de Niger Poste, révélée par un audit interne mené par les sieurs Garba Tahirou auditeur, Mamane Issoufou et Siradji Tata, semblent irriter le directeur général de NigerPoste au point de porter plainte contre le journal Le Courrier. Par ordre de mission n°48/ Niger Poste /CG-A/ 2018, en date du 26 décembre 2018, un audit a été mené au centre E.M.S de NigerPoste. Cet audit a mis à nu des anomalies graves qui heurtent la morale. Et Idrissa Souleymane Kane, directeur général de Niger Poste, ne veut pas qu’on en pipe un mot. Il ignore, peut être, que Le Courrier est un journal d’investigation.

Et pour comprendre ce qui se passe dans la société qu’il dirige, des journalistes, rompus à la tâche tâche, ont mené des investigations. Des investigations qui ont fait objet de deux publications dans les colonnes du journal. Suite à ces publications, Idrissa Souleymane avait tenu une réunion pour vouloir se renseigner sur celui qui serait le mouchard au niveau de Niger Poste et dégager des stratégies de représailles contre le journal. En plus, le lundi 26 juillet 2021, un semblant de rapport d’audit dit complémentaire a été fait et agrafé au premier rapport. Dans ce rapport complémentaire, il aurait été indiqué que les 48 millions de FCFA que le chef du centre EMS n’avait pas justifiés ont été payés.

Cette situation nous pousse à poser quelques questions à Idrissa Souleymane Kane, directeur général de NigerPoste.

Pourquoi c’est le CONITRAF qui établit et fait le recouvrement des factures de Niger Poste ? Qui estce qui perçoit 10 millions de FCFA sans pièces justificatives ? Où est passé l’argent issu des factures recouvrées par CONITRAF ?

En attendant notre rendez-vous du 27 aout 2021devant le Tribunal d’Arrondissement Communal Niamey 3, il se doit de répondre à ces questions.

A suivre !

A.S