Incendie au Groupe de Presse Dounia : La totalité du plateau et d’important matériel partis en fumée

Le Groupe de Presse Dounia a été victime d’un incendie, hier, aux environs de 13 heures. On ne déplore aucune perte en vie humaine, mais il y a eu d’énormes dégâts sur le matériel de ce groupe de presse, dont l’intégralité du plateau de la télévision et son équipement sont partis en fumée. En attendant le diagnostic et l’analyse des origines de cet incendie par les services compétents, le court-circuit semble être la cause la plus plausible.

Dans une grande émotion, le Directeur Général dudit Groupe de Presse M. Mahamadou Anounou, a expliqué ainsi les faits. «C’est vraiment triste. Vivre un incendie dans cette période et dans ces circonstances c’est indescriptible. Notre groupe de presse vit dans un malheur, parce que l’ensemble du plateau et ses équipements ont tous brulé», a-t-il dit. Cet incendie, a-t-il rapporté, est intervenu aux environs de 13 heures au moment où le plateau s’apprêtait à accueillir les premiers candidats de la Massabaka, ou concours de lecture et de mémorisation du Saint Coran. «L’incendie s’est déclenché juste avant l’entrée en studio des marabouts et leurs élèves. Par la Grace d’Allah, les Corans destinés aux élèves et aux marabouts et la table sur laquelle ils sont déposés n’ont pas été touchés par le feu. Sinon tout le matériel est parti en fumée. S’il y’a réconfort c’est vraiment ce fait qui reflète la parole d’Allah», a indiqué le Directeur Général du Groupe de Presse Dounia.

Les agents qui sont sur place ont expliqué que le feu a pris avec une rapidité sans commune mesure qu’ils n’ont eu aucune chance de sauver quoi que ça soit. «C’est vraiment en moins d’une demi-heure que tous s’est passé. C’est pourquoi nous n’avons rien pu sauver», a expliqué un agent. Cela est d’autant triste que cet incendie intervient à la veille de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de presse.

Ali Maman(onep)

03 mai 2021
Source : http://www.lesahel.org/