2ème congrès ordinaire du Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) : M. Albadé Abouba propose un programme pour un développement durable

Les militantes et militants du MPR Jamhuriya (Mouvement Patriotique pour la République) se sont fortement mobilisés ce matin au Palais du 29 juillet de Niamey pour le 2ème congrès de leur parti. En effet, le MPR Jamhuriya est un parti politique nigérien très respectueux des valeurs socioculturelles. Les assises de ce 2ème congrès de cette formation politique, pnt été l’occasion pour les présidents des sections, des coordinations, des sous sections et des comités des bases, des structures de participations ainsi que l’ensemble des militants de placer leur confiance et leur soutien indéfectible au président investi pour la bataille électorale au nom du PMR Jamhuriya aux prochaines élections présidentielles.

Ainsi, M. Albadé abouba a pris le flambeau du MPR Juamhuriya très confiant et rassurant avec une détermination de défendre les valeurs de son parti.  
Peu après l’adoption des résolutions du congrès statutaire par les congressistes, le président du MPR Jamhuriya a déclaré que ces résolutions qui restent logiques et responsables dans le contexte actuel et pour tout parti politique crédible, offrent l’occasion de proposer aux Nigériennes et Nigériens  une vision de projet de société original et réaliste fondée sur les valeurs partagées de Démocratie, de l’Etat des droits, de bonne Gouvernance, de développement participative, de justice, de probité et d’équité.

Ainsi Albadé Abouba a eu une pensé spéciale aux populations en détresse. Il appelé qu’au moment où il s’adressait aux militants, d’autre concitoyens, ainsi que des ressortissants des pays amis, vivent la perte douloureuse des leurs, soit par les violences faites par les bandits armés, soit par les inondations générées par une pluviométrie exceptionnelle dans notre pays et dans l’espace sahélien en général, etc.
 
Par ailleurs M. Albadé Abouba a annoncé que dans quelques jours, le MPR Jamahuriya soumettra son programme intégral à la sanction des Nigériens. Cependant le président dudit parti a donné quelques éléments saillants et points forts de son programme qui de toute évidence sont en conformité avec les capacités et les réalités du Niger. « Les partis politiques ont la triste réputation de tout promettre et de ne rien faire. Nous ! Nous ne nous inscrivons jamais sur cette voie, tout juste pour la conquête du pouvoir. Nous ne trahirons jamais, au grand jamais la confiance de nos concitoyens » a promu, sur un ton ferme et sincère le président du MPR Jamhuriya. En ce sens, M. Albadé Abouba affirme, en somme, le préalable incontournable et impératif qu’il y a lieu de créer pour garantir une paix, une sécurité et un développement pérenne dans notre pays. 

Du reste, le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) se veut un parti d’espoir et d’avenir qui ambitionne de faire du Niger un pays fort, uni, pacifique, bien gouverné et prospère qui offre à ses citoyens un accès juste et équitable aux opportunités que leur offre leur pays. Pour ce faire, M. Albadé Abouba dévoile que sa vision se fonde sur la nécessité d’assoir un pays paisible, prospère et respecté auquel tous citoyens seraient fiers d’appartenir. Le MPR va magnifier un peuple fièr amoureux de son pays et respectueux des valeurs socioculturelles et religieuses dont entres autres celle d’un Islam authentique et tolérant hérité des racines des grands empires musulman qui ont modelé l’espace et la société nigérienne. « C’est pourquoi, dans le sens de la vision du MPR Jumhuriya, la paix, l’unité nationale et la sécurité doivent tenir compte des réalités autours desquelles une union sacrée de tous les citoyens nécessaire pour donner la pérennité à la lutte contre, le terrorisme, le banditisme et le trafic en tous genres. Promouvoir ainsi, un développement équilibré des régions soutenu par des politiques publiques efficacement déconcentré et réellement décentralisé, promouvoir la quiétude et la cohésion sociale, etc. » a dit M. Albadé Abouba.

La gouvernance des pays très exposés aux nombreux défis sécuritaires comme le Niger, requiert beaucoup de lucidité et de pragmatisme. C’est pourquoi le président du MPR Jamhuriya précise que ;  « entre ce que nous voulons et ce que nous pouvons pour notre cher et grands pays, il y a lieu d’opérer des choix judicieux très en adéquation avec les réalités de notre pays et de l’environnement géopolitique auquel nous appartenons.  C’est pourquoi au-delà des principes, il y a lieu d’engager des actions rassurantes autant pour nos concitoyens que pour nos partenaires par la sécurisation intégrale de notre pays. A ce niveau, il me parait impératif de consolider non seulement les acquis des dispositions sécuritaires actuelles dans la solidarité régionale et internationale, mais aussi et surtout d’assurer une formation permanente de qualité à nos forces de défense et de sécurité dans tous les domaines. De renforcer leur capacité opérationnelle par des équipements et des matériels modernes et adaptés aux besoins réels et de ressources humains en nombre et en qualité pour leur utilisation ou leur exploitation ».
 
S’agissant de son programme qui sera mis à la disposition de la population, M. Albadé Abouba a largement mis l’accent sur les questions sécuritaires. En ce sens, il a rappelé que la sécurité est un fondement au préalable certes, mais sans développement, la sécurité ne peut résoudre le problème de notre pays. Fort heureusement à plusieurs égards, selon lui, le Niger est un pays béni de Dieu. « Les potentialités pétrolières minières et agropastorales sont si importantes que rares les pays du continent qui peuvent s’en prévaloir. C’est pourquoi, l’exploitation judicieuse de ces richesse, ainsi que les ressources qu’elle pourrait générer suffisent à elles seules à résoudre tous les problèmes structurels qui freinent l’élan de développement de notre pays. Ces ressource seraient consacrées pour l’essentiel à  financer des secteurs sociaux de base dont l’éducation la santé, l’hydraulique villageoise et pastorale par des politique ardue et mise en œuvre sur la durée pour résoudre définitivement les maux qui freinent le développement de ces secteurs dont les indicateurs continuent perpétuellement à contenir notre pays à un rang peu honorable dans le concert des Nations.

En ce qui concerne le monde rural, il faut repenser la politique de développement de modernisation de ces secteurs dont la production constitue le support principal de notre économie. Il faut davantage des projets structurants susceptibles d’assurer une transformation véritable à travers des investissements massive dans ces secteurs particulièrement porteurs » a ajouté M. Albadé Abouba avant d’expliquer aux congressistes que pour capitaliser les expériences des uns et des autres, pour asseoir des institutions fortes et stables, le MPR Jamhuriya propose aux nigériens de remplacer le CESOC actuel en Senat. Ce Senat qui constitue une chambre haute sera destiné à accueillir autant des personnalités élues que des personnes représentant légitimement les différentes composantes socioprofessionnelles religieuses et coutumières du Niger. « Cette chambre offrira certainement un cadre idéal pour mieux traiter les toutes les questions inhérentes à la vie de la nation avec plus de recul, plus d’expériences et plus de hauteur. Le MPR Jamhuriya propose également, la mise en place d’un véritable Conseil Islamique plus représentatif jouissant davantage des ressources et des prérogatives afin de mieux assister l’Etat dans la gestion de l’épineuse question religieuse sur toutes ses facettes et dans le respect des limités définies par la constitution » a conclu le président du MPR Jamhuriya.