Maradi/Bilan régional du plan d’action 2016-2020 de l’Initiative 3N : Evaluer les niveaux d’exécutions physiques et financières

Bilan_regional_du_plan_d_action_2016-2020_de_l_Initiative_3N
Le gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou a procédé le 18 septembre 2020 au lancement des travaux de l’atelier officiel des activités du Bilan régional du plan d’action 2016-2020 de l’Initiative 3N.  Cet atelier est financé par le Royaume de Danemark dans le cadre  du Projet ‘’Promotion de l’Emploi et de la Croissance Economique dans l’Agriculture (PECEA), du  Haut-commissariat à l’Initiative 3N.

Les travaux de cet atelier vont permettre de produire un bilan quantitatif de la mise en œuvre des Programmes Stratégiques  du Plan d’Action 2016-2020 en valorisant les résultats des revues et  rapportages existants; d’intégrer  un bilan de mise en œuvre de la Politique Nationale de Sécurité Nutritionnelle au titre du bilan du Programme Stratégique 11 de l’initiative 3N; de consolider les réalisations évaluées avec celles du plan d’investissement 2012-2015 et des programmes antérieurs afin de tirer un bilan global sur la mise en œuvre de l’Initiative 3N depuis 2011; de compléter le bilan avec l’analyse alternative faite par les acteurs non étatiques de la mise en œuvre de l’Initiative 3N.

En ouvrant ces travaux, le gouverneur de la région de Maradi a rappelé que le cadre stratégique de l’I3N fixe pour le Niger, les orientations du secteur de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et du Développement Agricole Durable (SAND/DAD) à l’horizon 2035. Il est décliné en Plans d’Action quinquennaux qui guident la mise en œuvre de l’I3N par les ministères sectoriels et des administrations de mission aidés par leurs partenaires techniques et financiers. Pour lui, le plan d’urgence 2011 pour l’appui à la campagne de cultures irriguées de contre saison, afin d’atténuer les effets d’une campagne pluviale 2011 défavorable avait été un modèle de réussite dans la conception et la mise en œuvre de projets et programmes de soutien à la DAND/DAD. « Le bilan 2012-2015 avait alimenté le processus d’élaboration du 2ème plan  d’action quinquennal 2016-2020 structuré en 12 Programmes Stratégiques dont la maitrise d’ouvrage est assurée par 7 Ministères sectoriels et administrations de mission », a-t-il dit.

M. Zakari Oumarou estime que 2020 marque donc une année charnière qui va donner lieu au bilan de la mise en œuvre de l’I3N puis à l’élaboration d’un nouveau Plan quinquennal 2021-2025. Toutefois, il a précisé que le bilan 2016-2020 se base sur l’évaluation des niveaux d’exécution physique et financière et de l’analyse des indicateurs des 12 programmes stratégiques. Il a annoncé la tenue des ateliers-bilans régionaux dont les résultats seront reversés dans le processus national.

Tiémogo Amadou

ANP-ONEP Maradi

21 septembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/