Lutte contre l'impunité : Bazoum Mohamed face à la résistance de son bloc politique

Des voix s'élèvent, depuis quelques temps, pour interpeller le Président Bazoum Mohamed qui a juré sur le Saint Coran de mener un combat hardi contre la corruption et le détournement des deniers publics, entre autres. Aujourd'hui, les Nigériens attendent vivement que ce combat soit déclenché et mené avec rigueur, fermeté et dans le respect des procédures judiciaires.

Mais, l'intention seule ne peut convaincre les nigériens qui ont été pendant 10 ans littéralement dépouillés de leurs richesses. Il faut, pour cela, que Bazoum passe aux actes. Le discours seul ne suffit pas.

Il faut le faire accompagner par des actes concrets et convaincants qui traduiront la volonté d'assainir et le désir de justice. Aujourd'hui, tout laisse croire que l'engagement de Bazoum Mohamed à mener un combat contre la corruption est démagogique voire trompeur. En tout cas, il semble heurter à des dossiers beaucoup plus coriaces que sa détermination de mener le combat. D'ailleurs, au sein de la majorité, certains députés qui ont préféré garder l'anonymat pensent que Bazoum veut leurrer les Nigériens. Sinon, ils le défient de faire avancer un seul dossier. Pour eux, c'est toujours Issoufou Mahamadou qui détient la réalité des choses. Bazoum Mohamed ne maitrise même pas les services de renseignement. Une menace à peine voilée qui confirme tout ce qui se raconte, ces jours-ci, au sein de l'opinion. Et qui pourrait signifier qu'il est sur des braises ardentes. Au risque d'une mise en accusation.

A.S