Discours du Président de la République, Chef de l’Etat, à l’occasion du Sommet pour la démocratie : « Je suis un adepte de la démocratie pour l’avènement et la consolidation de laquelle j’ai beaucoup lutté dans mon pays, le Niger », déclare SEM. Mohamed

« Monsieur le Président Joe Biden,

Distingués Majestés, Présidents, Chefs de Gouvernement,

Mesdames et Messieurs,

Le peuple et le gouvernement du Niger sont très heureux à travers moi, de participer à cet important sommet portant sur cette question fondamentale qu’est la démocratie. Aussi, voudrais-je à l’entame de mon propos rendre hommage au Président BIDEN et saluer son initiative qui nous permet d’échanger et de renforcer la symbiose autour de l’idée de démocratie.

Je suis d’autant plus heureux de participer à ce Sommet que par choix et conviction politiques personnels, je suis un adepte de la démocratie pour l’avènement et la consolidation de laquelle j’ai beaucoup lutté dans mon pays, le Niger.

Aux termes de la VIIème Constitution de la République du Niger, promulguée en novembre 2010, le peuple nigérien s’est résolument engagé à « bâtir un Etat de droit garantissant, d’une part l’exercice des droits collectifs et individuels, la liberté, la justice, la dignité, l’égalité, la sûreté et le bien-être comme valeurs fondamentales et d’autre part l’alternance démocratique et la bonne gouvernance ».

C’est une œuvre de longue haleine dans laquelle nous nous sommes engagés avec détermination depuis 2011, et ce dans l’esprit de notre conférence nationale souveraine tenue au cours de l’année 1991. C’est ainsi que pour la première fois au Niger, depuis l’indépendance en 1960, un Président démocratiquement installé, a passé le témoin, au terme de ses deux mandats constitutionnels, à un autre Président à la suite d’élections libres et transparentes le 02 avril 2021. J’ai ainsi prêté serment ce jour-là et dans mon discours d’investiture, j’ai réaffirmé mon attachement à la démocratie et à l’Etat de droit et me suis engagé à y travailler avec résolution.

C’est aussi pour marquer son attachement à la démocratie et à l’Etat de droit que le Niger a ratifié ou adhéré aux pertinentes conventions internationales notamment la Charte Africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance et la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. C’est aussi pour assurer la liberté d’opinion et la liberté de la Presse, que le Niger a dépénalisé le délit de presse.

Pour répondre aux aspirations de notre peuple à la bonne gouvernance et à l’Etat de droit, le Gouvernement a engagé des actions fortes pour lutter contre la corruption et promouvoir les valeurs républicaines.

Je saisis l’occasion de ce sommet pour lancer un appel à tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux, et aux ONG internationales, afin de soutenir et accompagner les Etats africains dans leurs politiques et programmes d’éducation civique et citoyenne, de promotion et de consolidation de l’Etat de droit.

Je demeure convaincu que c’est en consolidant la démocratie et l’Etat de droit que nous pouvons entretenir un climat de paix et de concorde nationale et réaliser des avancées significatives dans l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD). ».

 

10 décembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/ 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...