Déclaration du comité des sages pour des élections apaisées : La structure appelle les parties prenantes à un sens élevé de responsabilité

Déclaration du comité des sages pour des élections apaisées : La structure appelle les parties prenantes à un sens élevé de responsabilité

Préoccupé par le climat socio-politique qui prévaut en cette veille des élections générales 2020-2021, marqué par des agitations souvent haineuses, de toutes tendances confondues, par le biais des médias et les réseaux sociaux, pouvant compromettre la quiétude sociale, le comité des sages pour des élections apaisées au Niger a rendu publique, hier matin à Niamey, une déclaration appelant l’ensemble des acteurs du processus électoral au plus grand sens de  responsabilité, dans l’intérêt de la Nation.  

Dans la déclaration lue par le Rapporteur Général de la Commission nationale des droits humains (CNDH), Dr Talibi Hamidou Moussa, membre du comité des sages, le conseil indique avoir entrepris des démarches auprès des parties prenantes pour des échéances apaisées. Le Conseil des Sages a ainsi rencontré le président de le CENI, le président du Conseil National du Dialogue Politique (CNDP), les responsables des partis membres de l’opposition, le ministre de l’Intérieur, les responsables des partis membres de la majorité. Cependant il n’a pas pu rencontrer les responsables des partis non affiliés, bien que des correspondances leurs aient été envoyées.

Aussi, eu égard aux propos haineux véhiculés à travers les médias et les réseaux sociaux par toutes tendances confondues, le comité des sages lance des appels à l’endroit de l’ensemble des citoyens à créer un climat d’apaisement dans l’intérêt supérieur du Niger. Le comité leur demande de créer les conditions d’un dialogue politique sincère en vue de parvenir à un consensus sur le processus électoral en cours, de créer les conditions d’un rapprochement entre les différentes parties en vue de parvenir à des élections apaisées, consensuelles, crédibles et transparentes. En plus le comité des sages a lancé un appel à toutes les institutions de la République impliquées dans l’organisation de ces élections pour qu’elles jouent leurs partitions conformément à leur mission. Le comité a également exhorté les organisations de la Société Civile à jouer efficacement leur rôle de veille démocratique et républicaine, et appelle aux medias pour qu’ils adoptent un comportement responsable dans la collecte, le traitement, et la diffusion de l’information en matière électorale.

 Enfin, le comité des sages se félicite de l’attitude responsable et historique du Président de le République de respecter les dispositions de notre Loi fondamentale limitant le mandat présidentiel à cinq (5) ans renouvelable une fois. «Le Comité l’exhorte à peser de tout son poids pour favoriser le nécessaire dialogue au sein de la classe politique dans son ensemble», a conclu la déclaration lue par Dr Talibi Hamidou.

Ismaël Chékaré et Amadou Siddo (Stagiaire)

11 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/