Tahoua : Election et intronisation du chef de village d’Igdilitimim

Le Préfet du département d'Abalak M. Adamou Idé a présidé, le lundi le 20 décembre 2021 dernier, un double événement. Il s’agit de l'élection et de l'intronisation du chef du village administratif d’Igdilitimim, un village de la commune urbaine d'abalak situé à 70 km au nord ouest de la ville d'Abalak. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires.

Érigé en village administratif en septembre 2021, le village de Igdilitimim  situé à 70 km au nord ouest de la ville d'abalak et à quatorze (14) kilomètres à l'Est de Tchintabaraden a élu son premier chef en la personne de Assayid FIZAZI. Ce dernier a été élu lundi dernier par un collège électoral de 31 chefs de familles à l’issue d’un scrutin démocratique et transparent supervisé par le préfet du département d'Abalak

Assayid FIZAZI, seul et unique candidat à cette élection a été plébiscité en présence de plusieurs personnalités et des populations massivement mobilisées pour la circonstance. Après le vote et dépouillement du vote, le préfet du département d'Abalak a proclamé les résultats. «Sur les 31 inscrits, l’on a enregistré 2 bulletins blancs ou nuls, 29 suffrages exprimés valables. Ainsi Monsieur Assayid FIZAZI est élu chef de village administratif de Igdilitimim» a déclaré M. Adamou Idé.

Le nouveau et premier chef du village de Igdilitimim est né  en 1963. Il est marié et père de 7 enfants. Avec son élection à la tête du village de Igdilitimim, c’est une nouvelle page qui s’ouvre dans la vie de ce village.

Aussitôt après la proclamation des résultats suivie de l'intronisation du nouveau chef du village, les membres du comité d'organisation ont tour à tour souligné l'importance de cet événement tout en rappelant l'historique de ce village. Selon le président du comité d'organisation Abdourahamane Fizazi, l’histoire de ce village nous apprend que la population de Igdilitimim a connu un passé glorieux et des phases de détresse. «Notre village a vu la sédentarisation de ses populations depuis 1973 pratiquant l'élevage transhument, l'agriculture, le commerce autour du puisard de Igdilitimim (qui signifie ''qu'il y avait de l'eau à empêcher le Taïmam'')», a-t-il expliqué.

Le chef du 2ème groupement d'Abalak, le préfet, le maire ont tour à tour pris la parole pour donner des sages conseils au nouvel élu en lui demandant de faire preuve de responsabilité et de sagesse, en travaillant de concert  avec tous ses frères. Ils ont par la suite demandé au nouveau chef de village de faire preuve d’équité et d’impartialité envers tous ses administrés.

Prenant la parole à son tour, le porte parole du nouvel élu a tout d'abord remercié l'ensemble des populations pour le déplacement et a promis de travailler dans l’intérêt de la communauté. Il a également réaffirmé son engagement de collaborer avec l'Etat. Enfin, le Chef du village administratif de IGDILITIMIM a sollicité l'appui de l'État et des partenaires techniques et financiers pour faciliter le développement de son village à travers les infrastructures scolaires, sanitaires, d'eau portable, les banques céréalières et toute autre action de développement.

 Abdou Abdourahmane, ONEP TAHOUA

29 décembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/ 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...